Archives de catégorie : Membres du projet

Olga De Souza Soubbotnik

Publications

Olga Maria Machado Carlos de Souza Soubbotnik (orgs.) e Soubbotnik Michael A. e , Plural/Pluriel, Revue du CRILUS (Centre de Recherches Interdisciplinaires sur le monde LUSophone), n° 3, « Temps, Corps, Hybrides », Printemps-Été 2009.

Olga Maria Machado Carlos de Souza Soubbotnik (orgs.) e Soubbotnik Michael A., O corpo e suas fic(xa)ções, Vitória (ES), PPGL/MEL, 2007, 433 p.

On trouvera dans ce recueil de contributions les articles suivants concernant les femmes :

Pereira Campos Adriana, « Negras e escravas : produção e reprodução do corpo feminino na sociedade escravista brasiliera » (Nègresses et esclaves : production et reproduction du corps féminin dans la société esclavagiste brésilienne), p. 49-64.

Nader Maria Beatriz, « Trabalho e espelho : aspectos sociais das transformações do comportamento feminino em fins do século XX » (Le travail et le miroir : aspects sociaux des transformations du comportement féminin à la fin du XXe siècle), p. 65-74.

Bento Carlos, « Butler e a performance », (Judith Butler et la performance) p. 102-115.

Braga Silca Cibele, « O enigma da identidade de gênero » (L’énigme de l’identité genrée), p. 116-124.

Salgueiro Wilberth Clayton, « Um corpo estranho na poesia brasileira : Leila Miccolis » (Leila Miccolis, un corps étrange(r) dans la poésie brésilienne), p. 227-241.

Séginger Gisèle, « Salammbô : le corps hystérique », p. 269-283.

Martins Boudou Telma, « Do corpo de Emma Bovary ao corpo da escrita » (Du corps d’Emma Bovary au corps de l’écriture), p. 302-309.

Coser Stelamaris, « Questões de Psicanálise e Literatura : O papel de parede amarelo (1892)» (Question de Psychanalyse et de littérature : Le papier peint jaune de Charlotte Perkins Gilman), p. 324-338.

Maia das Neves Barbara, « A busca da beleza e pela imortalidade em Oryx & Crake de Margaret Atwood » (La quête de la beauté et de l’immortalité dans Oryx & Crake de Margaret Atwood), p. 339-346.

Ferreira de Souza Santinho, « O pincel e a pena em Clarice » (Le pinceau et la plume chez Clarice Lispector), p. 347-353.

Wanderley Rodrigues de Miranda Ana Augusta, « Uma incidência do corpo em Clarice Lispector : a simplicidade organica de Macabéa » (Incidence du corps chez Clarice Lispector : la simplicité organique de la Macabéa de L’heure de l’étoile), p. 354-358.

Torinho Maria Esther, « Personagens de Lya Luft : corpos em ebulição » (Les personnages de Lya Luft : des corps en ébullition), p. 369-382.

Silva Barroca, « O corpo feminino e suas representações no romance « As Parceiras », de Lya Luft » (Le corps féminin et ses représentations dans le roman de Lya Luft As Parceiras), p. 383-392.

Diniz Martins Marcelo, « Corpo e melancolia em Blade Runner»,  (Corps et mélancolie dans Blade Runner), p. 393-397.

Olga Maria Machado Carlos de Souza Soubbotnik (orgs.) e Soubbotnik Michael A. , Enlaces: Psicanálise e conexões, Vitória (ES), PPGL/MEL PPGHIS, 2008, 432 p.

On trouvera dans ce recueil de contributions l’article suivant concernant les femmes :

Coser Stelamaris, « Sem mãe, sem lar, sem ar : representação da mulher orfã na literatura » (Sans mère, sans foyer, sans air : représentation de la femme orpheline dans la littérature), p. 143-162.

Béatrice Mousli

Béatrice Mousli est l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels Intentions, histoire d’une revue littéraire des années vingt (Ent’revues 1996), Valery Larbaud (Flammarion, 1998, Grand Prix de la Biographie de l’Académie Française), Virginia Woolf (Ed. du Rocher, 2001), Les Éditions du Sagittaire 1919-1979 (IMEC, 2003), Max Jacob (Flammarion, 2005, Prix Anna de Noailles de l’Académie Française) et Philippe Soupault (Flammarion 2010). Elle vient de publier une biographie de Susan Sontag ( éditions Flammarion, 2017).

Elle enseigne à l’Université de Californie du Sud, où elle dirige le Centre de Recherche et de Ressource Francophone. Elle a été nommée Chevalier dans l’ordre des Palmes Académiques en février 2007.

Virginie Tahar

Virginie Tahar est docteure en langue et littérature française et professeure agrégée de Lettres à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Elle y est responsable de la licence 3 Lettres Modernes Appliquées « Création, édition et culture numérique » et chargée de mission en innovation pédagogique. Elle a soutenu en 2016 une thèse intitulée « La Fabrique oulipienne du récit : expérimentations et pratiques narratives depuis 1980 » (à paraître aux éditions Classiques Garnier). Elle est donc spécialiste de l’Ouvroir de Littérature Potentielle et s’intéresse, entre autres, à la place des femmes au sein de ce groupe. Parmi ses quarante membres (en comptant les « excusés pour cause de décès »), cinq seulement sont des femmes, leurs noms n’étant pas les plus connus du grand public : Michèle Métail (cooptée en 1975), une figure de proue de la poésie sonore ; Michelle Grangaud (cooptée en 1995), une virtuose de l’anagramme ; Anne F. Garréta (cooptée en 2000), qui a inventé la « contrainte de Turing » avec son premier roman Sphinx ;  Valérie Beaudouin (cooptée en 2003), qui étudie les potentialités de l’outil informatique pour l’analyse de texte et qui a créé le « métromètre » pour analyser le rythme de l’alexandrin français ; Michèle Audin (cooptée en 2009), spécialiste de géométrie et première femme mathématicienne du groupe. Le projet de recherche « Visibilité et invisibilité des savoirs des femmes » sera l’occasion de mettre en lumière leurs travaux et d’interroger leur visibilité en tant que femmes au sein de l’Oulipo.

Publications

La Fabrique oulipienne du récit. Expérimentations et pratiques narratives depuis 1980, Paris, Classiques Garnier, collection « Études de littérature des XXe et XXIe siècles », à paraître.

« Bibliographique critique sur l’Oulipo », Formules : revue des créations formelles, n° 16, 2012, p. 345-415.

Michael Soubbotnik

MCF Philosophie.

Champs de Recherche : philosophie du langage, poétique (poésie anglo-américaine 17e et 20e s.).

Publications

 (Note : Les écrivaines sur lesquelles portent de nombreux articles sont des autrices du 17e siècle soit des poètes du 20e siècle dont l’œuvre porte la marque de leur rapport à l’histoire (au double sens du terme) et plus spécifiquement à l’histoire coloniale des États-Unis. D’autres articles interrogent, chez les autrices considérées (en particulier Emily Dickinson) les rapports entre corps et langage, plus spécifiquement du point de vue des opérations traductrices)

Soubbotnik Michael A. e Olga Maria Machado Carlos de Souza Soubbotnik (orgs.), Plural/Pluriel, Revue du CRILUS (Centre de Recherches Interdisciplinaires sur le monde LUSophone), n°3 « Temps, Corps, Hybrides », Printemps-Été 2009

Soubbotnik Michael A. et Trotot Caroline (orgs.), Vivre l’Histoire, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 2013, 240 p.

Soubbotnik Michael A. et Quivigier Pierre-Yves (orgs.), Revue Française d’Histoire des Idées Politiques, n°39, « Art et Politique », 2014, 224 p.

Soubbotnik Michael A. e Olga Maria Machado Carlos de Souza Soubbotnik (orgs.), O corpo e suas fic(xa)ções, Vitória (ES), PPGL/MEL, 2007, 433 p.

Soubbotnik Michael A. e Olga Maria Machado Carlos de Souza Soubbotnik (orgs.), Enlaces: Psicanálise e conexões, Vitória (ES), PPGL/MEL PPGHIS, 2008, 432 p.

Articles

 « « Catastrophes de singularités »: la critique poétique et la voix de l’antinomisme dans le Nonconformist’s Memorial » Contexto, X/9, UFES-CCHN Publicações, Vitória, 2002, p. 169-187. [Sur le poème que Susan Howe consacre à la crise ouverte en 1636 dans la Colonie du Massachusetts par les doctrines antinomistes d’Anne Hutchinson.]

« Ceci Cela: ce qu’Emily Dickinson fait à la langue du traducteur », REEL – Revista Eletrônica de Estudos Literários, Vitória, ano 3, n°3, 2007.

« Corps traducteur, corps traduit dans la poétique d’Emily Dickinson », dans Dumoulié Camille et Michel Riaudel (orgs.), Le Corps et ses traductions, Paris, Desjonquères, 2008, p. 123-140.

« Sexo e construção. Um problema de lógica em Lacan », dans Claudia Murta, Francisco Verardi Bocca, Richard Theisen Simanke (orgs.), Psicanálise em Perspectiva III, Curitiba, Editora CRV, 2012, p. 139-149. [Un coup d’œil épistémologique sur les « formules de la sexuation » chez Lacan]

« Par delà rupture et continuité : la “Polychronie” du Triptyque polonais de Jerome Rothenberg », dans Zbigniew Przychodniak et Piotr Śniedziewski (orgs.), Fiction de l’Histoire : formes et imaginaires de la rupture, Poznań, Éditions de la Société des Amis des Sciences et des Lettres de Poznań, 2012, p. 89-106. [Une partie de l’étude de cette œuvre aborde la figure féminine de la Shekinah – ou présence divine – dans le judaïsme]

« Isis sous le Blitz : la Trilogy de guerre de H.D. », dans Soubbotnik Michael A. et Trotot Caroline (orgs), Vivre l’Histoire, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 2013, p. 195-211.

« La poétique antinomienne de l’histoire chez Susan Howe », Revue française d’histoire des idées politiques, « Poésie et politique », n° 26, 2007, p. 365-394.

« Corpo tradutor, corpo traduzido em Emily Dickinson », Revue Silène. Centre de recherches en littérature et poétique comparées de Paris Ouest-Nanterre-La Défense, septembre 2011.  http://www.revue-silene.com/f/index.php?sp=comm&comm_id=70

« Les Memoirs de Lucy Hutchinson (1620-1681) : tombeau d’une rupture historique manquée et construction d’une identité », 3e Colloque International franco-coréen, De l’Histoire à la fiction : les reconfigurations du temps historique, Organisé à l’UPEM par l’UPEM (LISAA EA4120) et l’Ewha Institute for the Humanities, Ewha Woman’s University, Seoul, Corée du Sud, les 6 et 7 février 2014.

« Self-Portrait of a Lady as an Absent Latinist. Lucy Hutchinson and the Recording of Encounter and Loss », dans Natania Meeker et Caroline Trotot (coord.), Women’s portraits of the self. Representing knowledge and making identity in early modernity, numéro coordonné par, Arts et Savoirs, n°6, 2016.  http://aes.revues.org/741