Exposition d’affiches féministes

L’UPEM a l’honneur de convier le collectif féministe La Rage pour une exposition d’affiches féministes sérigraphiées provenant des quatre coins du monde.

Au travers de l’outil graphique que sont les affiches, le collectif a pour objectif de donner de la visibilité aux combats des femmes dans un souci de créativité, d’inventivité, de diversité culturelle et de liberté de partage.

Exposition d’affiches féministes du collectif La Rage
Du 10 novembre 2017 au 30 janvier 2018
Hall d’accueil de la Bibliothèque Universitaire Georges PEREC
Vernissage le 10 novembre 2017 à partir de 17h

Cette exposition sera complétée par deux ateliers :

  • Atelier de création radiophonique collective « Le féminisme et moi » 

Animé par Isabelle Mornat, Solène Moulin à la prise de son.

Cet atelier sera l’occasion d’initier à la création radiophonique collective, notamment au travers de plusieurs exercices permettant de favoriser l’émergence de la parole et l’échange.

12 décembre 2017, 12h-14h30, salon d’honneur de la B.U. Georges Perec
Atelier ouvert à l’ensemble de la communauté universitaire
Sur inscription (20 personnes max.) auprès de : isabelle.mornat@u-pem.fr

  • Atelier d’écriture

Co-animé par Virginie Tahar et Mathilde Sansonnet.

L’atelier proposera un exercice créatif d’écriture à partir des affiches féministes exposées.

22 janvier 2018, 12h-14h, salon d’honneur de la B.U. Georges Perec
Atelier ouvert à l’ensemble de la communauté universitaire
Sur inscription (15 personnes max.) auprès de : labodecriture@u-pem.fr

Exposition en lien avec la journée d’études « Icônes et mentors : transmission des savoirs féministes (XXe-XXIe siècles) » qui se tiendra le 10 novembre 2017 dans le cadre du projet SBQR « Visibilité et invisibilité des savoirs des femmes » https://femmesavoir.hypotheses.org


Une réflexion sur « Exposition d’affiches féministes »

  1. En contribution à votre article : plasticienne engagée, j’ai réalisé des oeuvres sur le sujet des violences faites aux femmes. Plusieurs œuvres que j’ai pu présenter à 400 lycéens français pour la Journée des Femmes 2018.
    Une œuvre sur les mutilations sexuelles intitulée « Infibulation », Le dialogue fut incroyable avec des élèves qui découvraient cette pratique barbare.
    Quand l’art permet de parler directement des MGF et d’ouvrir le débat.

    A découvrir : https://1011-art.blogspot.fr/p/blog-page.html

    Mais aussi une oeuvre plus pudique intitulée « Noli me tangere » sur l’inviolabilité du corps de la femme : https://1011-art.blogspot.fr/p/noli-me-tangere.html

    Ainsi qu’une série sur les filles et l’éducation “Hommage à Malala” : https://1011-art.blogspot.com/p/homage.html relayée par Radio Canada.
    L’action est aussi la pédagogie et le débat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.