Béatrice Mousli

Béatrice Mousli est l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels Intentions, histoire d’une revue littéraire des années vingt (Ent’revues 1996), Valery Larbaud (Flammarion, 1998, Grand Prix de la Biographie de l’Académie Française), Virginia Woolf (Ed. du Rocher, 2001), Les Éditions du Sagittaire 1919-1979 (IMEC, 2003), Max Jacob (Flammarion, 2005, Prix Anna de Noailles de l’Académie Française) et Philippe Soupault (Flammarion 2010). Elle vient de publier une biographie de Susan Sontag ( éditions Flammarion, 2017).

Elle enseigne à l’Université de Californie du Sud, où elle dirige le Centre de Recherche et de Ressource Francophone. Elle a été nommée Chevalier dans l’ordre des Palmes Académiques en février 2007.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Caroline Trotot (19 mai 2017). Béatrice Mousli. Visibilité et invisibilité des savoirs des femmes. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/opw3


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.