Isabelle Mornat

Maîtresse de conférences en civilisation de l’Espagne contemporaine et agrégée d’espagnol. Ses travaux de recherches portent sur la caricature espagnole et l’histoire des femmes espagnoles au XIXe siècle. Sa thèse soutenue en 2011, « La femme et la satire. Étude sur le corps féminin et les femmes dans la caricature de mœurs madrilène (1864-1894) » sous la direction de Marie-Linda Ortega, à l’Université Toulouse-Le Mirail a été publié dans sa version remaniée sous le titre Femmes en images. La caricature de mœurs espagnole au XIXe siècle, aux Presses universitaires de Strasbourg en 2016.

Publications sélectionnées:

« La gesta de las terribles sufragistas en España», Marie-Linda et Sylvie Turc-Zinopoulos (dir.eds.), De la violence et des femmes en Espagne (1808-1918), Bruxelles, Peter Lang, 2017, p. 69-87.

« Masculino/femenino : estereotipos e inversiones en la caricatura española (siglo XIX) », Image et genre, Sonia Kerfa et Jean-Claude Seguin (eds.), Actes du 8° Congrès International du GRIMH 15-17 nov. 2012, Université Lyon-2, 2014, p. 143-155.

« Iconografía de la emancipación femenina : los fantasmas de la mujer política », Resistir o derribar los muros. Mujeres, discurso y poder en el siglo XIX, Mª. Isabel Morales Sánchez, Marieta Cantos Casenave y Gloria Espigado Tocino (eds.), Alicante : Biblioteca Virtual Miguelde Cervantes, 2014, www.cervantesvirtual.com/obra/-8/

« Caricature et guerre des sexes au XIXe siècle ». Marie Franco (Dir.), Invectives, querelles, dénigrements : la guerre des sexes (Journée d’études organisée par CREER- Université Paris 12- IMAGER30 mai 2009), Paris : Indigo & Côté Femmes, 2011, p. 77-90.

« Aceptación y mercantilismo literario : las actrices », Pura Fernández et Marie-Linda Ortega (Ed.), La mujer de Letras o la letraherida, Madrid : CSIC, 2008, p. 447-458.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.